Claude Viallat

peintures et objets

10,00 €

Disponibilité : En stock

OU

Soyez le premier à commenter ce produit

Plus de vues

Claude Viallat - couverture

Cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Détails

Textes de Michel Natier, directeur du musée de Louviers 
et Philippe Piguet, commissaire de l’exposition

Claude Viallat invente un système de peinture répétitive, ou plutôt une méthode, comme le précise Philippe Piguet, critique d’art, où cependant chaque élément peint n’est jamais tout à fait une réplique de l’autre. Forme ou contreforme, ce motif, « forme quelconque » inchangé depuis son invention, reste, depuis plus de quarante ans, la marque emblématique de son œuvre.

Libéré du carcan du tableau, l’artiste va utiliser indifféremment des toiles libres, tissu imprimé, bâche, ou tout autre étoffe ou textile qu’il va travailler au sol. Le motif répétitif, soit détouré, soit rempli, constitue une trame qui, se superposant à celui du textile, va jouer avec lui. À ce travail de peinture Viallat poursuit en parallèle un travail d’assemblage d’objets proche de la sculpture. Il les confectionne à partir d’éléments récupérés, bois flottés, filets, cordage, etc. 

Philippe Piguet, commissaire de l’exposition, a voulu les rapprocher des peintures pour en montrer la proximité. Ils participent en effet de cette même démarche de faire dialoguer formes et matières. Elles sont pour lui un lieu de ressourcement où le jeu de mise en relation des formes et des matériaux est à rapprocher du hasard qui participe à la création de ses toiles.

Biographie de l’artiste

Membre fondateur du groupe Supports/Surfaces apparu en 1969, Claude Viallat est l’une des figures majeures de la scène artistique française. Ce mouvement qui regroupe André-Pierre Arnal, Marc Devade, Louis Cane, Tony Grand, Vincent Bioulès, Daniel Dezeuze, Noël Dolla, Jean-Pierre Pincemin, Patrick Saytour et Bernard Pagès, prônait l’idée que la peinture est un fait en soi et que la simple mise à nu des éléments qui la constituent se suffisait à elle seule.

Depuis lors, l’art de Viallat en appelle à l’exclusive d’une seule et unique forme aux allures d’osselet. Le choix qu’il en a fait procède de la volonté qu’il a eue de se débarrasser à tout jamais d’une quelconque préoccupation formelle. Libéré de toute contrainte, il n’a eu de cesse de la décliner en un jeu infini de variations de supports et de couleurs. Outre la peinture, Viallat est aussi l’auteur de toute une production d’objets bricolés que l’artiste réalise à partir de pièces en bois, de ficelles et autres matériaux rudimentaires glanés ici et là et qui se présentent comme autant de mini systèmes universels.

 

Données techniques

A savoir

Cet ouvrage a été publié à l’occasion de l’exposition :
Claude Viallat, peintures et objets
organisée par le musée de Louviers du 2 juin au 30 septembre 2012.

Editeur Co-édition Point de vues et musée de Louviers
Auteur Michel Natier, directeur du musée de Louviers et Philippe Piguet, commissaire de l’exposition
Nbr de pages 60 pages
Format 22 x 22 cm
Couverture Couverture cartonnée
Date de parution Juin 2012
ISBN 978-2-915548-69-3

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)

Et après ça ?

Et après ça ? Ben

10,00 €
Blanche Hoschedé-Monet

Blanche Hoschedé-Monet un destin impressionniste

20,00 €