Secrets des musées

Articles 1 à 10 sur un total de 32

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Liste  Grille 

Par ordre décroissant
  1. Portraits de Lectrices

    Portraits de Lectrices d’Emma Bovary à Marie Claire

    18,00 €

    Collectif, sous la direction de Cédric Pannevel
    Directeur du musée des Beaux-Arts, Bernay

    Il y a celle qui feuillette un roman, un journal, un magazine ou une lettre ; celle qui pose, apprend, partage, se détourne des tâches domestiques, abandonne ses petits travaux de couture, rêvasse, s’ennuie, se soigne, attend ou travaille ; celle qui bouquine dans le salon, dans la cuisine, dans le jardin, dans son lit, en public, à la campagne, au bord de la mer, chez le coiffeur ; celle qui lit assise, debout, allongée, buvant un thé, tournant le dos au spectateur ; celle qui est nue, en déshabillé vaporeux ou vêtue de ses plus beaux atours...

  2. La mode au temps de l’impressionnisme

    La mode au temps de l’impressionnisme Derrière la montre, le corset

    12,00 €

    Sous la direction de Hélène du Mazaubrun

    Alors que les impressions s’éternisent sur les toiles de quelques artistes, le XIXe siècle est en marche. Le temps, aussi discret qu’un battement de cil, se pavane dans les vestons et se balance à la ceinture des corsages, mais il court inlassablement Dans le cliquetis des rouages, les machines séquencent la vie, la mode. La révolution industrielle a sacré une nouvelle ère, celle de la machine et de ses propriétaires, celle de l’avènement d’une bourgeoisie narcissique. Le portrait est le caprice ultime, il arrête le temps...

  3. Portraits de femmes

    Portraits de femmes

    20,00 €

    Textes de Judith Cernogora et Marie-Jo Bonnet
    Préface de Guy Cogeval, Président de l’établissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie

    À la fin du XIXe siècle, l’École des beaux-arts est encore interdite d’accès aux femmes qui doivent donc se former au sein d’académies parisiennes ou de cours privés, ou encore auprès d’un peintre renommé. La nouvelle façon d’envisager la peinture prônée par les impressionnistes inspire un grand nombre de femmes artistes, parmi lesquelles Mary Cassatt, Berthe Morisot, Éva Gonzalès, Marie Bracquemond ou Louise Breslau.

  4. Maximilien Luce

    Maximilien Luce en amitiés, portraits croisés

    12,00 €

    Ouvrage collectif sous la direction de Jeanne-Marie David

    Edité à l’occasion de l’exposition : Maximilien Luce, en amitiés, portraits croisés, cet ouvrage permet de comprendre l’entourage familial, amical, politique et artistique de Maximilien Luce. Le caractère entier de cet artiste dissimule un homme d’une extraordinaire sensibilité, à l’amitié unanimement appréciée.

  5. Galilée, Zoomer le Soleil

    Galilée Zoomer le Soleil

    20,00 €

    Ouvrage collectif sous la direction d’Hélène du Mazaubrun
    Préface de Thomas Pesquet, spationaute

    Galilée, souvent perçu comme l’un des pères de la physique moderne, est un personnage majeur de l’histoire scientifique de notre ère. Il a révolutionné les sciences au XVIIe siècle, en passant d’une approche philosophique à une approche expérimentale. Ses travaux et découvertes ont inspiré les générations futures, jusqu’à nos jours.

  6. Rosa Bonheur

    Rosa Bonheur L'éloge du monde animal

    20,00 €

    Ouvrage collectif sous la direction de Judith Cernogora

    Rosa Bonheur (1822 – 1899), fut une très grande représentante de l’art animalier en France au XIXe. Formée par son père, le peintre Raimond Bonheur, à une époque où l’École des Beaux-Arts était encore interdite aux femmes, elle va exceller dans la représentation animale.

  7. Pierre Buraglio, Echos de 14-18, Son enfance / Sa Normandie

    Pierre Buraglio Echos de 14-18, Son enfance / Sa Normandie

    10,00 €

    Textes de Michel Natier, directeur du musée de Louviers,
    Marie Bonnafé, psychiatre psychanalyste,
    et 
    Annette Becker, historienne, professeure à l’Université Paris-Ouest Nanterre La défense

    Né en 1939, Pierre Buraglio, proche du mouvement Supports/Surfaces, a très tôt voulu se débarrasser des instruments traditionnels de la peinture et refusé de succomber à l’idée qu’une œuvre serait uniquement le fruit d’un savoir-faire hérité de la seule tradition picturale...

  8. Vassili Polenov, chevalier de la beauté

    Vassili Polenov Chevalier de la beauté

    14,00 €

    Texte de Tatiana Mojenok-Ninin

    Les jeunes Russes apprennent à aimer leur pays, leur histoire, leur nature non seulement avec les poésies de Pouchkine et les romans de Dostoïevski ou Tolstoï, mais aussi avec les toiles de Repine et de Polenov. 

    Polenov pour les Russes, c’est comme Delacroix ou Millet pour les Français. 

  9. L'eau d'une heure de pluie

    L'eau d'une heure de pluie

    16,00 €

    épuisé

    Textes de Cédric Pannevel, directeur du musée des Beaux-Arts de Bernay

    La pluie est un élément atmosphérique qui par définition correspond aux aspirations des impressionnistes fascinés par l’eau, ses reflets changeants, son mouvement et son instabilité. Ce n’est pas tant le phénomène météorologique qui va les intéresser, mais la lumière tamisée par les nuages ou un drap d’eau qui l’accompagne.

  10. Pierre Prins, un pastelliste impressionniste

    Pierre Prins un pastelliste impressionniste

    9,00 €

    Nouveau Prix : 9 € au lieu de 18 €

    Textes de Amélie Matray, commissaire d'exposition

    Pierre Prins (1838-1913) est un artiste autodidacte : il a plus de 40 ans lorsqu’il choisit d’abandonner définitivement son métier d’artisan d’art pour se consacrer entièrement à la peinture et surtout au pastel sec. Ce contemporain de Claude Monet est le seul artiste de sa génération à utiliser, de manière aussi récurrente, le pastel pour rendre son sujet de prédilection : le Paysage.

Articles 1 à 10 sur un total de 32

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Liste  Grille 

Par ordre décroissant