Veilleurs et guetteurs

Sémaphores du Cotentin

8,00 €

Disponibilité : En stock

OU

Soyez le premier à commenter ce produit

Plus de vues

Sémaphores du Cotentin - Couverture

Cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Détails

Nouveau Prix : 8 € au lieu de 15 €

Jean-François Détrée,
Directeur du musée maritime de l’Île Tatihou

Dès la fin du Moyen Âge, le service du guet de la mer a montré le souci des populations littorales de réagir au plus vite devant les risques de débarquement ennemi.
Complétée par l’organisation des compagnies de gardes-côtes, cette mission d’observation a été réorganisée par Vauban dont les tours observatoires ont peu à peu jalonné les côtes de la Manche, de la Hougue à Ouessant.

Pendant la Révolution et l’Empire, le blocus des côtes françaises par la flotte anglaise a rendu nécessaire la mise au point d’un réseau efficace et rapide de transmission des informations et des ordres. Ainsi naquirent les sémaphores. Désaffectés en 1815, ils sont réhabilités sous le Second Empire, assurant depuis cette époque des tâches de surveillance tant militaires que civiles.
Le rôle et la vitalité de ce réseau ne se sont jamais démentis, jouant ainsi un rôle essentiel dans la vie de notre littoral.

Désaffecté, le sémaphore du Cap Lévi, près de Cherbourg, est confié par l’Etat au Conservatoire du littoral. Aujourd’hui, l’ouverture de ce sémaphore au public va permettre à un large public de prendre conscience des missions essentielles de préservation de la navigation et du littoral.

Données techniques

Editeur Co-édition Point de vues et Conseil Général de la Manche / Musée maritime de l’Île Tatihou
Auteur Jean-François Détrée
Nbr de pages 64 pages
Format 24 x 21 cm
Couverture Couverture souple
Date de parution Juillet 2008
ISBN 978-2-915548-29-7